Pédiatrie

La plagiocéphalie est considérée comme la "déformation" du crâne la plus fréquente chez le nourrisson et le bébé. Ce phénomène, plus communément appelé "la tête plâte", inquiète fortement les parents dont l'enfant est concerné, mais il est très courant et son pourcentage d'apparition ne fait qu'augmenter.

Quelques informations concernant la plagiocéphalie et les déformations du crâne ainsi que l'ostéopathie vous permettront d'obtenir d'éventuelles réponses, surtout si votre enfant est concerné.

N'hésitez pas à contacter le 06 40 11 76 60 (Paris) et le 06 52 98 54 23 (Villemomble) pour toute information supplémentaire.

Face à la plagiocéphalie du bébé ou du nourrisson, pensez à votre ostéopathe

La plagiocéphalie : mais qu'est ce s'est réellement ?

Comme son nom banalisé l'indique, le syndrome de la "tête plate" du nourrisson correspond à l'aplatissement de l'arrière du crâne, le plus souvent que d'un côté; mais l'arrière peut également être uniformément aplati (on parle de brachycéphalie). Cette déformation peut être présente dès la naissance ou apparaître après quelques semaines voire plusieurs mois.

Le crâne du bébé n'est pas une masse indéformable. Il est constitué de plusieurs os séparés par des sutures et fontanelles rendant l'ensemble malléable. 

Un appui trop prolongé sur une même structure du crâne de bébé peut ainsi provoquer l'apparition de ce phénomène.

Les différents types de déformations du crâne

Il existe plusieurs types de déformations de la tête du petit. Le nom de la déformation changera en fonction de la loclisation et de l'aspect de l'aplatissement, mais le mécanisme de la déformation reste le même.

La plagiocéphalie positionnelle est la plus courante (comme son nom l'indique, elle dépend du positionnement du bébé).

L'autre plagiocéphalie, plus redoutée et qui doit être écartéé par le pédiatre, est la craniosténose (l'une des sutures du crâne s'est soudée trop tôt). Cette pathologie est bien plus sérieuse car ses conséquences sont plus importantes sur le dévéloppement du bébé. Elle nécessite souvent un passage par la chirurgie.

L'ostéopathie est vivement conseillée (surtout pour la plagiocéphalie positionnelle) en complément d'un suivi médical. En fonction de l'origine de la déformation, les seules compétences thérapeutiques de l'ostéopathe ne peuvent suffir.

Quelles peuvent en être les causes ?

Elles peuvent être très diverses et multiples. La grossesse et l'épreuve de l'accouchement en sont souvent la cause.

Un manque d'espace dans l'utérus peut entraîner bébé à adopter une mauvaise position dans le ventre: grossesse multiple, un pods important, manque de liquide amniotique, ... . La tête du bébé est appuyée du même côté, ce qui provoque son aplatissement. S'ajoute à cela un torticolis obligeant le nourrisson à garder la tête du même côté après la naissance (un muscle du cou est rétracté au même endroit).

Un accouchement difficile (long travail et/ou utilisation d'instruments) peut également être la cause de ce petit changement mécanique.

Pourquoi prendre en charge cette pathologie ?

Le syndrome de la tête plate entraîne des désordres de différents types. Il pose, avant tout, un problème esthétique

Lorsqu'il existe une asymétrie importante et non traitée, plusieurs risques peuvent survenir : scoliose, des troubles dentaires et de l'occlusion, des problèmes visuels, des tension sur le crâne provoquant des migraines, des troubles du transit, ... .

A partir d'un certain degré de déformation, elle restera définitive et permanente chez le grand enfant et plus tard l'adulte. Beaucoup gardent leur plagiocéphalie par méconnaissance du problème.

Au-delà des petits problèmes de santé cités plus haut, cela peut poser des désagréments esthétiques, sociaux et psychologiques pouvant apparaître au fur et à mesure de la croissance et surtout l'adolescences (développement de complexes suite à la visibilité d'une asymétrie du visage, ...).

Il est donct important de traiter la plagiocéphalie le plus tôt possible, afin d'éviter les conséquences néfastes sur le développement du bébé, ainsi que physiques, sociales, psychologiques et émotionnelles.

Pourquoi aller chez son ostéopathe ?

Il est important de prendre en charge la plagiocéphalie le plus rapidement possible. Plus tôt commence le traitement, meilleurs en seront les résultats (rappelons que le crâne du nourrisson est modelable, donc il s'adaptera plus rapidement au traitement). L'ostéopathe emploiera des techniques très douces, non douloureuses et sans danger (comme pour n'importe quel autre motif de consultation chez un bébé). Le thérapeute cherchera à déterminer ce qui empêche le bébé de tourner la tête, afin de lui redonner de la mobilité et "travailler" sur les asymétries de son crâne.

Il est également  bon d'effectuer un bilan complet, surtout après un accouchement difficile et l'emploie d'instruments afin d'enlever les petits blocages qui ont pu se mettre en place et prévenir l'apparition d'une événtuelle plagiocéphalie ultérieurement.

Le nombre de séances d'ostéopathie nécessaire à votre enfant dépendra de l'origine de l'asymétrie de son crâne ainsi que de sa sévérité.

Si vous avez besoin d'informations ou pour tout doute concernant votre enfant, n'hésitez pas à vous rapprocher de votre pédiatre ou votre ostéopathe afin d'en discuter avec lui

Plagiocéphalie et prévention

Il est possible de prévenir l'apparition de la plagiocéphalie en prenant certaines précautions. Le pédiatre surveillera tout d'abord la présence d'un éventuel torticolis congénital.

La position du bébé restera, par la suite, l'un des points importants dans la prévention: alterner la position de la tête à droite puis à gauche pour le couchage, alterner la direction des stimulis (mobile, buit, lumière), alterner la position des bras lors du portage du bébé (également lors de l'allaitement ou du biberon), le place sur le ventre afin de "muscler" son cou (lorsqu'il est eveillé et lorsqu'il en aura atteind la maturité).

De plus en plus de parents font appel à l'ostéopathie afin de traiter leut enfant atteint de plagiocéphalie, qui reste une thérapie manuelle douce et sans danger pour bébé. Le traitement de la plagiocéphalie, combinant ostéopathie et kinésithérapie, montre de très bons résultats et permet, dans la majorité des cas, d'éviter le port d'une orthèse crânienne (casque traitant la plagiocéphalie).


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.