La consultation d'ostéopathie avec Emilie Caporusso, ostéopathe à Villemomble

Une séance d’ostéopathie dure en moyenne 45 min. Pour un même motif de consultation, la séance sera toujours différente car chaque patient est unique.

Horaires d'ouverture

Lundi 8h - 21h
Mardi 8h - 21h
Mercredi 8h - 21h
Jeudi 8h - 21h
Vendredi 8h - 21h
Samedi 9h30 - 18h30
Dimanche Fermé

Mes 2 cabinets

Cabinet de Villemomble

16 rue Pasteur
93250 Villemomble

Cabinet situé au sein d'une structure paramédicale où exercent deux orthophonistes et une psychologue

Cabinet à Paris 11

2 rue du Marché Popincourt
75011 Paris 11

1. L’anamnèse

C’est un interrogatoire verbal concernant votre motif de consultation et vos symptômes (afin de les cerner au mieux), le contexte de vie du patient (profession, hygiène de vie, activités, …) et ses antécédents (médicaux, chirurgicaux, traumatiques, cardiaques, …). L’ostéopathe peut ainsi effectuer un diagnostic d’exclusion et réorienter le patient, s’il considère que sa prise en charge est en dehors de son champ de compétence.

N’hésitez pas à vous munir de vos examens complémentaires (radiographie, scanner, IRM, échographie).

2. L’examen clinique

Des tests cliniques peuvent être effectué afin de confirmer ou non le diagnostic d’exclusion préalablement suspecté. Cet examen clinique consiste en :

– l’observation et l’analyse du corps dans sa globalité, l’évaluation de la posture ;

– l’ostéopathe fait ainsi des liens entre le motif de consultation du patient et les éléments retrouvés;

– la palpation et les tests : par des tests spécifiques, l’ostéopathe identifie les zones du corps présentant des restrictions voire des pertes de mobilité. Il évalue la densité des tissus et les zones sensibles pour le patient en rapport direct avec sa douleur, et également à distance sur les structures en interaction. De même, l’ostéopathe effectue une palpation des différents systèmes du corps humain.

L’ostéopathe fait ainsi des liens entre le motif de consultation du patient et les éléments retrouvés.

3. Le traitement

Les différentes techniques manuelles utilisées visent à redonner la mobilité initiale aux structures, leur permettant d’assurer au mieux leurs fonctions. L’ostéopathe peut alors informer le patient sur la suite des soins à entreprendre (deuxième séance ostéopathique, autre discipline thérapeutique en complément, …).

Après la séance, le patient peut ressentir une fatigue et la même gêne peut disparaître progressivement dans les 48 à 72 heures, en fonction de l’état de blocage de la structure et de l’inflammation des tissus.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.