O.R.L.

Un œil qui larmoie sans cesse, bébé qui a un œil collé, … des situations qui peuvent être causées par une obstruction du canal lacrymal, le petit conduit censé évacuer l’excédent de larmes.

Si vous souhaitez des renseignements concernant une éventuelle prise en charge concernant cette pathologie, n’hésitez pas à contacter le 06 40 11 76 60 (Paris 11) ou le 06 52 98 54 23 (Villemomble).

Quel est l'intérêt de l'ostéopathie face à un canal lacrymal bouché ?

A quoi correspond un canal lacrymal obstrué ?

Les larmes (produites par les glandes lacrymales) permettent de garder les yeux humides et de les nettoyer en permanence. Leur excès est évacué  par les canaux lacrymaux ainsi que les fosses nasales (c’est pour cela que l’on a besoin de se moucher lorsqu’on pleure). Mais lorsque l’un des canaux, voire les deux, sont bouchés ou trop étroits, les larmes stagnent, s’accumulent sans pouvoir s’évacuer normalement et provoquant ainsi un larmoiement constant et favorisant des infections chroniques comme les conjonctivites.

Cette pathologie se retrouve bien plus souvent chez le nourrisson plutôt que chez l’adulte, car elle est rapidement prise en charge, et lorsqu’elle persiste beaucoup trop dans le temps, un passage par la chirurgie est envisagé afin de mettre un terme aux infections répétées, qui finissent par constituer des troubles de santé et socioprofessionnelles pour le patient.

Les symptômes

On voit apparaître un larmoiement permanent, des yeux collés au réveil par la formation de croûtes au niveau du coin interne de l’œil, une rougeur de l’œil concerné ainsi que la peau tout autour expliquant son irritation. Des infections chroniques du type conjonctivites peuvent se répétées très fréquemment, … .

Quelles peuvent en être les causes ?

Des pressions exagérées sur la face (accouchement ou traumatisme de la face quel qu’il soit) peuvent être à l’origine d’une désadaptation de la jonction formant le canal lacrymal. Une infection de la zone peut également venir obstruer le canal.

Il est difficile de prévenir l’obstruction de ce canal car il s’agit d’une petite « malformation » bénigne de naissance. Il est, par contre, possible d’éviter les surinfections en prenant de bonnes habitudes.

Quel traitement face à l'obstruction du canal lacrymal ?

Dans la plupart des cas, le problème se résout par lui-même avant la première année du bébé, en passant néanmoins par plusieurs épisodes d’infections et de traitements antibiotiques.

Si l’obstruction persiste malgré tout, le pédiatre sera amené à vous réorienter pour prévoir une éventuelle intervention chirurgicale (petite intervention sous anesthésie générale qui n’est pas très lourde).

Afin d’obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre pédiatre.

Quel est l'intérêt de l'ostéopathie face à un canal lacrymal bouché?
Combien de temps faut-il pour y remédier ?

Comme pour n’importe quel motif de consultation pour un bébé, l’ostéopathe emploie manipulations très douces, non douloureuses et sans danger.

L’ostéopathe cherchera à déterminer mécaniquement ce qui empêche les canaux lacrymaux de fonctionner correctement.

Le but de la prise en charge ostéopathique est, tout d’abord, de réduire les symptômes et les crises infectieuses de bébé, mais surtout de faire disparaître ce petit problème. Comme à son habitude, le thérapeute aura une approche globale du corps de bébé, afin d’éliminer toutes tensions qui se sont  installées ou ont été engendrées à distance.

Le nombre de séances ne suit pas une règle fixe : il dépendra du degré d’atteinte (plus tôt sera pris en charge bébé pour ce problème, plus vite il disparaîtra).

Il faut prévoir en moyenne autour de 2/3 séances afin d’éviter toute récidive. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.